Le fringant Jacques Giraud a voulu devenir éleveur mais sans faire de copié-collé : il a créé sa « race » de toros de lidia à partir de plusieurs sangs : Perez-Tabernero, Santa Coloma et Nuñez en y adjoignant du Juan Pedro Domecq via Jímenez Pasquau comme « améliorateur » de sang. Il sait que le chemin est long mais les Giraud sont réellement des toros à part dans lesquels on retrouve certains regards des Santa Coloma ibarreños.

Giraud & Jímenez Pasquau

Domaine de la tour de Cazeau | Le Sambuc

Giraud | Juin 2021